Utilisation illégale d'un ordinateur: absolution pour un ex-gardien de prison

L'ex-gardien de prison Éric Cyr, 31 ans, a bénéficié d'une absolution inconditionnelle vendredi après avoir plaidé coupable à une accusation d'avoir utilisé illégalement l'ordinateur du Centre de détention de Québec afin d'obtenir des renseignements confidentiels sur l'ex-conjoint de sa conjointe pour ensuite les communiquer à celle-ci.
L'infraction a eu lieu en avril 2008 et, depuis, Cyr a perdu son emploi et s'est recyclé comme directeur du département de vente en ligne d'un concessionnaire automobile de Québec. Son avocat, Me Alexandre Tardif, a fait valoir qu'il était en attente d'un poste de directeur général aux ventes et qu'il aurait à voyager aux États-Unis pour des salons de l'auto, ce qui serait impossible avec des antécédents judiciaires. Le juge Christian Boulet a ainsi accepté de prononcer une absolution inconditionnelle, ce qui évite à Cyr d'avoir un casier judiciaire.