Une tête dirigeante des Rock Machine aurait été arrêtée

Une présumée tête dirigeante québécoise des Rock Machine et deux complices auraient été arrêtés jeudi dans la région de Lanaudière.
L'homme âgé de 46 ans a été appréhendé dans le cadre d'importantes perquisitions effectuées dans deux résidences de Sainte-Marie-Salomé par une quarantaine de policiers de l'Escouade régionale mixte de Laurentides-Lanaudière.
Ce présumé dirigeant du groupe de motards criminalisés devrait comparaître vendredi au palais de justice de Joliette sous de nombreuses accusations en matière de trafic de stupéfiants, de complot et de possession d'armes prohibées.
Des accusations similaires seront déposées contre un homme de 62 ans de Sainte-Marie-Salomé et un homme de 27 ans de Joliette.
Des membres du groupe tactique d'intervention de la Sûreté du Québec (SQ) et des maîtres-chiens de la SQ ont participé à cet important déploiement policier.
Une quantité non précisée d'armes et de stupéfiants ont aussi été saisis.