Le 22 août 2019, en pleine opération de coulage du béton, l’étaiement et le coffrage de la partie centrale du viaduc surplombant la rue Einstein se sont effondrés, entraînant cinq mètres plus bas les trois cimentiers-applicateurs qui travaillaient à ce moment à niveler le dessus de la structure.
Le 22 août 2019, en pleine opération de coulage du béton, l’étaiement et le coffrage de la partie centrale du viaduc surplombant la rue Einstein se sont effondrés, entraînant cinq mètres plus bas les trois cimentiers-applicateurs qui travaillaient à ce moment à niveler le dessus de la structure.

Une structure instable à l’origine de l’effondrement d’un viaduc en construction

L’effondrement partiel d’un viaduc en construction de l’autoroute Henri-IV l’été dernier a été causé par des lacunes dans la conception de l’échafaudage supportant la structure, conclut la CNEESST au terme de son enquête. Trois travailleurs avaient été blessés.

Le 22 août 2019, en pleine opération de coulage du béton, l’étaiement et le coffrage de la partie centrale du viaduc surplombant la rue Einstein se sont effondrés, entraînant cinq mètres plus bas les trois cimentiers-applicateurs qui travaillaient à ce moment à niveler le dessus de la structure.

Les trois travailleurs ont été conduits à l’hôpital pour y soigner diverses blessures. Cette portion du chantier a été fermée jusqu’au 2 octobre 2019, le temps que le maître d’oeuvre effectue des correctifs. 

Les enquêteurs de la CNESST évaluent que le viaduc en construction s’est partiellement effondré en raison de lacunes dans la conception de l’étaiement, ce qui a rendu la structure instable.

La CNESST transmettra à l’Ordre des ingénieurs du Québec les conclusions de cette enquête pour qu’il en informe ses membres.