Une résidence de Lévis détruite par les flammes

Une résidence de Lévis a été complètement réduite en cendres à la veille de Noël, samedi matin, ravagée par un incendie.
Le Service de sécurité incendie de Lévis a reçu un appel vers 6h, samedi matin, d'un piéton qui les alertait au sujet d'une «grosse maison complètement en flammes» au 734, route Marie-Victorin, à Saint-Nicolas.
À l'arrivée des pompiers, la structure de la résidence était déjà complètement abrasée. Personne ne se trouvait à l'intérieur et aucun système d'alarme n'a vraisemblablement été déclenché.
Selon Réjean Pérusse, chef aux opérations des pompiers de Lévis, les sapeurs ont immédiatement conclu qu'aucune intervention ne serait en mesure de sauver la résidence, une perte totale. Quelque 23 pompiers venus de différentes casernes se sont donc plutôt afférés à contrôler le brasier pour éviter qu'il ne se propage à des bâtiments adjacents, pour finalement réussir à venir à bout des flammes au terme d'une opération de plus de cinq heures.
L'incendie n'a fait aucun blessé.
Dimanche matin, aucun résident ou propriétaire de la résidence incendiée n'était encore entré en contact avec les autorités pompières ou policières de Lévis. «On croit que la résidence était habitée, mais personne ne s'est encore manifesté», a expliqué au Soleil Réjean Pérusse.
Le dossier a maintenant été transféré au Service de police de Lévis, qui tentera de retrouver les victimes de l'incendie.