Le porte-parole de l'OPHQ conseille aux citoyens handicapés qui se sentent lésés de communiquer avec l'Office.

Une fillette de deux ans s'échappe d'un immeuble à logements

La police de Québec a eu à répondre à un appel un peu particulier vendredi matin quand une résidente du secteur de la rue Marie-Chapelier, dans Beauport, a composé le 9-1-1 pour rapporter qu'une fillette de deux ans marchait seule dans la rue vers 6h40.
La police s'est rendue sur place et a recueilli la fillette avant de recevoir, environ une heure plus tard, l'appel d'une mère de famille du même secteur qui était à la recherche de sa fille disparue.
Comme l'explique l'agent Étienne Doyon du Service de police de la Ville de Québec, les policiers ont remis l'enfant à sa mère et l'ont interrogée afin de comprendre ce qui s'était passé.
«Après discussion, on a constaté qu'il ne s'agissait pas là d'un cas de négligence», indique l'agent Doyon. Il semblerait que la fillette ait réussi à quitter l'immeuble de logements où elle réside avec sa famille, car, malgré son jeune âge, elle sait comment actionner le bouton-poussoir qui sert à ouvrir la porte d'entrée aux personnes handicapées.