Des clients de l’hôtel Delta se sont d'abord plaints vers 17h20 vendredi de bruits provenant d’une chambre.

Une fête bruyante qui se termine au poste de police

Une fête s’est terminée de manière abrupte pour ses participants vendredi, à l’hôtel Delta de Québec. Quatre personnes ont été arrêtées.

Selon le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), des clients de l’hôtel se sont plaints vers 17h20 de bruits provenant d’une chambre. Ces clients croyaient qu’une personne était en détresse à l’intérieur et le service de sécurité de l’établissement a préféré appeler les policiers plutôt que d’intervenir. 

Les policiers ont finalement constaté qu’il s’agissait d’une fête un peu trop bruyante, a confirmé le lieutenant du SPVQ Éric Aubé. Quatre hommes ont été arrêtés pour différentes raisons. 

Un mineur a d’abord été arrêté pour possession d’une arme que les policiers croyaient prohibée. Après vérification, cette dernière, un bâton à impulsions électriques, était légale. Le jeune homme avait toutefois une interdiction de la cour de posséder quelque arme que ce soit. Il pourrait donc faire face à une accusation de bris de condition.  

Trois hommes majeurs ont aussi été interpelés. Un premier avait sur lui des cartes de crédit qui n’étaient pas à son nom. Le SPVQ vérifiait vendredi soir à qui elles appartenaient et si une possible fraude peut avoir été commise.

Un autre homme avait neuf mandats d’arrestation émis contre lui pour divers bris d’engagement et de probation. Ce dernier doit comparaître devant un juge samedi. 

Le troisième a été amené au poste de police pour désordre, étant très agité lors de l’intervention des policiers. Aucune accusation ne sera portée contre lui.