Les policiers ont arrêté un homme de 65 ans.

Une femme poignardée à Lévis

Une dispute a mal tourné jeudi soir à Saint-Jean-Chrysostome. Un homme de 65 ans a poignardé son ex-conjointe. La dame se serait ensuite réfugiée chez la voisine pour contacter les services d’urgence.

Les policiers de Lévis ont reçu l’appel de la dame à 21h03, elle indiquait qu’elle avait été poignardée par une arme blanche à l’abdomen. Plusieurs agents se sont rendus sur la chemin Vanier et ont érigé un grand périmètre de sécurité.

Lors du déplacement des autorités, le suspect serait sorti de son domicile avec une arme à feu pour tirer un coup de feu vers le ciel, puis serait retourné dans sa résidence.

«Après un temps de négociation, l’homme s’est rendu vers 22h et les policiers ont procédé à son arrestation, indique le porte-parole de la police de Lévis, Christian Cantin. L’homme a collaboré et a été arrêté sans violence. Il a ensuite été rencontré par les enquêteurs.»

L’homme devrait comparaître vendredi au palais de justice pour une accusation de tentative de meurtre, il pourrait aussi faire face à des accusation de séquestration, menace, usage négligent d’une arme à feu, décharger une arme à feu et possession non autorisée d’arme à feu. 

La dame de 49 ans rendait visite à son ex-conjoint à l’occasion pour prendre de ses nouvelles, selon les informations obtenues par les enquêteurs. Ils étaient séparés depuis un certain temps.

«Malheureusement, hier [jeudi] ça a mal tourné. Elle a été conduite par ambulance à l’hôpital, mais on ne craint pas pour sa vie. Il y a eu un déplacement policier important lors de l’opération», ajoute M. Cantin. 

Le Service de police de Lévis ne pouvait préciser la gravité des blessures de la femme.