Les joueurs de Pokémon Go doivent se promener dans leur environnement réel pour capturer de petites créatures virtuelles qui apparaissent à l'écran de leur téléphone intelligent.

Une femme aurait tiré sur des joueurs de Pokémon Go

Des accusations ont été portées à l'endroit d'une femme âgée de 29 ans qui aurait tiré sur des joueurs de Pokémon Go avec une arme à plomb, samedi, au nord de Toronto.
La police régionale de York affirme avoir reçu un appel vers 22h30, samedi, signalant que Patricia Champagne tirait sur un groupe de personnes s'adonnant au jeu mobile Pokémon Go à Newmarket, en Ontario.
Les joueurs de Pokémon Go doivent se promener dans leur environnement réel pour capturer de petites créatures virtuelles qui apparaissent à l'écran de leur téléphone intelligent.
Selon les policiers, des témoins ont aperçu une femme, juchée sur un toit à proximité, ouvrant le feu avec un pistolet à plomb semblable à une arme de poing.
Personne n'a subi de blessure. Les autorités estiment qu'au moins quatre tirs ont été décochés.
Patricia Champagne, de Newmarket, a été accusée d'agression armée et de possession d'arme dans un dessein dangereux.