Une Albertaine accusée du meurtre de sa fille de 11 jours

Une femme de l'Alberta âgée de 31 ans, Michelle Rice, a été arrêtée et accusée jeudi du meurtre au second degré de sa propre fille âgée d'à peine 11 jours qui est morte droguée à la méthamphétamine.
La police d'Edmonton a été appelée à se rendre le 29 mars dernier à une résidence où se trouvait le bébé qui ne respirait plus.
Le 6 avril, les autorités médicales ont signalé à la police qu'une dose mortelle de méthamphétamine avait emporté le nourrisson.
Les médecins ont ajouté que la dose de drogue trouvée dans l'organisme de la petite fille n'avait pu lui être transmise par lait maternel. Seules les hypothèses d'ingestion par voie orale ou anale ont été retenues.
Scott Pattison, porte-parole de la police d'Edmonton, a qualifié l'affaire d'horrible.
Michelle Rice, qui n'était pas connue des services policiers, a été présentée comme étant une mère monoparentale.
L'enquête de la police cherchera notamment à connaître l'identité des gens qui se sont rendus à sa résidence dans les jours qui ont précédé le 29 mars.