Jeudi après-midi, les policiers ont mis les menottes à Jean-Michael Rioux, 21 ans, de Lévis.

Un présumé proxénète arrêté à Lévis

Une adolescente de 15 ans a permis à la police de Lévis d’arrêter un présumé proxénète de 21 ans qui aurait essayé de la recruter pour qu’elle se prostitue.

Jeudi après-midi, les policiers ont mis les menottes à Jean-Michael Rioux, 21 ans, de Lévis. Celui-ci faisait l’objet d’un mandat d’arrestation pour leurre et proxénétisme sur une personne âgée de moins de 18 ans.

Selon le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), en août, le suspect est entré en contact avec la victime par l’entremise d’un réseau social. Ils auraient eu quelques conversations et se seraient vus une fois à la fin septembre.

«Après quelques semaines sans avoir parlé à Jean-Michael, la victime, qui était à l’école, a reçu un message du suspect qui lui demandait si elle désirait faire de l’argent. Se doutant qu’il s’agissait de prostitution, elle lui a posé plusieurs questions afin de savoir exactement ce qu’il lui offrait», relate Maxime Pelletier, porte-parole du SPVL.

La victime présumée a ensuite rencontré un policier-école. La preuve a été soumise à un procureur et présentée à un juge qui a lancé un mandat d’arrestation contre Jean-Michael Rioux.

«La jeune femme a été vraiment vigilante», souligne le porte-parole de la police de Lévis.

Le suspect a comparu jeudi après-midi au palais de justice de Québec pour faire face à des accusations de leurre et de proxénétisme.

L’article du Code criminel canadien qui concerne le proxénétisme envers les mineurs comprend aussi le recrutement. Ce qui permet aux policiers d’arrêter un proxénète avant même qu’il tente de générer des profits de la prostitution d’une victime.

La police de Lévis croit que Jean-Michael Rioux pourrait avoir d’autres victimes présumées. Elle invite ceux qui détiennent de l’information en ce sens à communiquer avec elle via la ligne TEL-LIEN (418 835-5436) ou au 418 832-2911.