Un policier fait usage de son arme sur une femme ayant tiré sur des premiers répondants

DIEPPE, N.-B. — La Gendarmerie royale du Canada dit qu’un de ses agents a fait feu sur une suspecte qui aurait agi de façon menaçante à la suite d’une sortie de route à Dieppe, au Nouveau-Brunswick.

Un porte-parole de la GRC, le sergent Nick Arbour a refusé de dire si la femme âgée de 25 ans originaire de la Nouvelle-Écosse avait été blessée par balle, mais il a reconnu qu’elle avait été transportée à l’hôpital. Ses blessures ne mettraient pas sa vie en danger.

Plus tôt, le corps policier avait publié un communiqué indiquant qu’une femme avait tiré samedi des coups de feu en direction des premiers répondants dépêchés sur la scène d’un accident survenu près de l’aéroport de Moncton.

Dans ce communiqué, la GRC affirme que des pompiers, des ambulanciers paramédicaux et des policiers ont été la cible de tirs à leur arrivée sur les lieux d’un accident impliquant un seul véhicule.

Aucun des premiers répondants n’a été blessé, précise-t-on, et une femme a été arrêtée près de 45 minutes plus tard.

Ron Legere de l’Équipe d’intervention en cas d’incident grave de la Nouvelle-Écosse (SiRT) confirme que l’agence a été chargée de faire enquête sur cet incident.

La SiRT est responsable des enquêtes sur tous les incidents majeurs - dont les décès, les blessures graves et les allégations d’agression sexuelle - impliquant des policiers en Nouvelle-Écosse, mais on fait parfois appel à ses services à l’extérieur de la province.