Le palais de justice de Québec

Un pédophile pourra voter

Pierre Gaudreault, 65 ans, un homme condamné pour des gestes de pédophilie extrême, notamment sur un poupon, a obtenu la permission de la cour de se trouver dans une école ou un centre communautaire pour exercer son droit de vote l’automne prochain.

L’homme de Limoilou a été condamné en janvier 2017 à une peine de sept ans et demi, dont il restait cinq ans à purger. 

Entre 2006 et 2015, Gaudreault a agressé sexuellement pas moins de cinq jeunes victimes, dont un bébé de moins d’un an. 

L’homme filmait aussi ses agressions. Il a maintenant accès à une maison de transition. 

Gaudreault a obtenu de la cour hier une modification de son ordonnance de probation afin qu’il puisse se rendre voter si son bureau de vote se trouve dans une école ou un lieu fréquenté par des mineurs. 

Toutes ces zones lui étaient interdites par ordonnance de la cour.