Deux pêcheurs auraient en réalité été emportés par les eaux d’un lac près de la pourvoirie Homamo Épinette rouge. L'un d'eux a réussi à regagner le rivage, mais l'autre s'est noyé.

Un pêcheur de Québec se noie dans une pourvoirie près de Saguenay

Un pêcheur originaire de Québec est tragiquement décédé vendredi en soirée dans une pourvoirie située au nord de Saguenay, après que l’embarcation sur laquelle il se trouvait ait chaviré.

Selon les informations de la porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Christine Coulombe, deux pêcheurs auraient en réalité été emportés par les eaux d’un lac près de la pourvoirie Homamo Épinette rouge. 

«Ils se trouvaient tous deux dans un bateau et celui-ci a chaviré, ce qui a causé leur tombée à l’eau», explique la porte-parole.

Sur le coup de l’adrénaline, l’un des deux pêcheurs a réussi tant bien que mal à regagner le rivage et à contacter les secours.

L’autre pêcheur, resté coincé dans les courants du lac, aurait été ramené au bord par des gens qui s’étaient déplacés sur les lieux. Son décès aurait été constaté plus tard en centre hospitalier. 

De leur côté, les autorités sanitaires et ambulancières auraient eu quelques difficultés à se rendre dans la zone de sauvetage. Celle-ci était en fait située à plus de 100 kilomètres de Saguenay, près des monts Valin. 

La victime, du nom de Patrick Latulippe, était un résident de la ville de Québec âgé de 75 ans. Il s’est éteint peu avant 20h vendredi. 

***

NOYADE EN OUTAOUAIS

Samedi midi, des plongeurs de la Sûreté du Québec (SQ) ont retiré le corps d'un homme qui s'était noyé dans le lac du Poisson blanc, près de Notre-Dame-du-Laus, en Outaouais.

Les autorités affirment que la victime âgée d'une trentaine d'années nageait, jeudi, avec une autre personne à proximité de leur embarcation et près d'une île, lorsqu'elle a sombré dans les eaux.

L'autre nageur aurait tenté de lui venir en aide, mais sans succès.

L'homme pourrait avoir subi un malaise, selon la porte-parole de la SQ, Hélène Nepton.

Des recherches pour retrouver le corps de l'homme ont eu cours toute la journée, vendredi. Les plongeurs de la SQ ont finalement localisé la victime samedi.  La Presse canadienne