Un parapentiste près du Mont-Saint-Pierre

Un parapentiste se tue en Gaspésie

MONT-SAINT-PIERRE — Un pilote de parapente a perdu la vie après avoir effectué dimanche un vol qu’il avait pourtant réussi, ont indiqué les autorités.

Les services d’urgence ont été appelés, en début d’après-midi, concernant un homme en détresse qui se trouvait en bordure du fleuve Saint-Laurent, près de la ville de Mont-Saint-Pierre, en Gaspésie.

La municipalité accueillait, jusqu’à dimanche, le Festival du vol libre.

Le parapentiste a atterri sur la grève, mais une fois arrivé au sol «sa voile aurait pris dans le vent», a expliqué le porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Louis-Philippe Bibeau.

On ignore ce qui s’est produit par la suite.

«Est-ce que les cordages se seraient emmêlés autour de son corps, l’empêchant de nager? Se serait-il cogné la tête sur une pierre sur la grève? Ce sont toutes des choses à vérifier», a déclaré M. Bibeau.

L’homme a été ramené sur la berge à bord d’une embarcation.

Il avait d’abord été transporté à l’hôpital où son décès a plus tard été constaté.