L’incendie a donné du fil à retordre aux pompiers.

Un incendie jette des citoyens à la rue dans Beauport [VIDÉO]

Un violent incendie a jeté des citoyens à la rue et mobilisé les pompiers pendant une bonne partie d’une journée glaciale, mardi, dans Beauport.

Vers 6h, un résidant de l’immeuble au 494, 113e Rue, dans le quartier Montmorency, a entendu son avertisseur de fumée et a appelé le 9-1-1. 

Lui et deux autres résidants ont été évacués du triplex. Deux des trois évacués ont été transportés en ambulance après avoir inhalé de la fumée. Le feu a éclaté au deuxième étage de l’immeuble, qui abrite deux logements et un salon de coiffure. 

L’incendie a donné du fil à retordre aux pompiers. Ceux-ci ont dû ouvrir le toit et utiliser des véhicules d’élévation pour atteindre les endroits difficiles d’accès. Ils ont aussi enlevé une portion de revêtement en briques et un second revêtement en acier derrière celui-ci pour éteindre les flammes. 

Au plus fort de l’incendie, une soixantaine de pompiers ont été mobilisés au grand froid. Ceux-ci ont combattu le brasier durant près de neuf heures. Un autobus du RTC était stationné sur place pour que les sapeurs puissent se réchauffer. Finalement, vers 15h30, une pelle mécanique s’est rendue sur les lieux pour démolir une partie du bâtiment et aider à éteindre les derniers foyers d’incendie.

En matinée, Hydro-Québec avait dû couper l’électricité dans le secteur. Les préventionnistes du Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec ont effectué du porte-à-porte chez les résidants concernés par la panne. Ils leur ont notamment demandé de laisser l’eau sortir des robinets pour prévenir le gel des tuyaux. 

L’électricité a été rétablie graduellement durant l’après-midi. Mais vers l’heure du souper, des résidants du secteur en étaient toujours privés. 

Le Centre de loisirs Monseigneur-De Laval a été mis à leur disposition comme Centre d’hébergement temporaire. 

Les trois évacués ont quant à eux été pris en charge par la Croix-Rouge. 

On ignore pour le moment la cause de l’incendie. Le Commissariat aux incendies fait enquête.