L’incident est survenu devant la SAAQ du boulevard Lebourgneuf à Québec. Les ambulanciers se sont pointés vers 10 h. L’homme était conscient lorsque les ambulanciers sont arrivés sur place. Il a été transporté à l’hôpital.
L’incident est survenu devant la SAAQ du boulevard Lebourgneuf à Québec. Les ambulanciers se sont pointés vers 10 h. L’homme était conscient lorsque les ambulanciers sont arrivés sur place. Il a été transporté à l’hôpital.

Un homme de 78 ans perd connaissance dans une file d’attente de la SAAQ

Myriam Boulianne
Myriam Boulianne
Le Soleil
L’homme s’est évanoui en raison d’un épuisement en raison de la chaleur et a été transporté à l’hôpital. Contactée par Le Soleil, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) dit être consciente des nombreuses files d’attente devant ses points de services et compte remédier à la situation.

L’incident est survenu devant la SAAQ du boulevard Lebourgneuf à Québec. Les ambulanciers se sont pointés vers 10 h. L’homme était conscient lorsque les ambulanciers sont arrivés sur place. Il a été transporté à l’hôpital.

Depuis le 1er juin, la SAAQ a rouvert ses points de service en mode sans rendez-vous. Mais les places sont limitées, et les règles de distanciation sociale et le protocole sanitaire ralentissent le processus. «En raison de la distanciation sociale, on ne peut pas mettre autant de monde dans la salle d’attente. Les opérations sont aussi plus longues à réaliser. Les employés manipulent beaucoup de documents, et après chaque opération, il faut prendre des précautions. C’est sûr que ça alourdit le processus», admet Gino Desrosiers, relationniste de la SAAQ. 

Ce dernier assure toutefois que la SAAQ tente de remédier à la situation. Dès cette semaine, elle a mis en place des solutions pour améliorer la situation des gens qui attendent en file : distribution de bouteilles d’eau, permission aux gens ayant des problèmes de santé de pouvoir attendre à l’air climatisé, et la possibilité de donner un coupon indiqué d’une heure qui permettra aux gens de « réserver leur place » sans attendre dans la file. M. Desrosiers confirme aussi que la distribution de bouteilles d’eau avait été mise en place dans la succursale de Lebourgneuf ce vendredi. «On sait que la chaleur s’en vient et que ça va être plus pénible», reconnaît M. Desrosiers.

Il assure également que les employés sont devenus plus habitués avec le protocole sanitaire depuis la réouverture. «On a été fermé pendant cinq semaines et on a recommencé au ralenti. Mais maintenant, il faut se rattraper avec nos opérations habituelles qui se font en juin et en juillet. Personne n’est satisfait de la situation ici, mais c’est sûr qu’on veut améliorer notre service à la clientèle», conclut M. Desrosiers.