Un homme chargé par un orignal à Sainte-Brigitte-de-Laval

Un septuagénaire de Sainte-Brigitte-de-Laval a subi de multiples fractures aux côtes, samedi matin, après avoir été chargé par un orignal sur le terrain de sa résidence.
L'homme de 77 ans tentait de se rendre à un abri tempo situé sur son terrain de la rue du Centre, à Sainte-Brigitte-de-Laval, un peu passé 10h, samedi matin. Le septuagénaire marchait sur un chemin déneigé reliant sa résidence à l'abri tempo et n'aurait réalisé que trop tard la présence d'un orignal à proximité. 
«L'animal a eu peur et sa seule issue était le chemin déneigé. Il a donc baissé la tête et frappé le monsieur pour s'enfuir», a relaté, samedi soir, le sergent Sylvain Marois, du service de la protection de la Faune.
La victime a réussi à se relever et regagner sa résidence, mais elle a rapidement été transportée au Centre hospitalier le plus proche à l'arrivée des ambulanciers. Une blessure au nez et sept côtes fracturées ont été constatées à l'hôpital. On ne craignait toutefois pas pour sa vie. 
Demandés sur les lieux suite à l'incident, les agents du service de la protection de la faune n'ont pas été en mesure de localiser l'orignal, qui a détalé dans le large boisé entourant la rue du Centre. 
La même bête avait vraisemblablement déjà été signalée dans le secteur plus tôt, samedi matin, mais avait disparu à l'arrivée des policiers de la Sûreté du Québec déplacés sur les lieux. 
«Les chemins de neige tapés sont invitants pour les orignaux à ce temps-ci de l'année», a expliqué Sylvain Marois. «Nos agents de la protection de la faune seront sur place demain matin pour s'assurer que l'orignal ne prenne pas gout à revenir. Mais c'est peu probable, l'animal a aussi vécu un stress. Il ne voudra pas recroiser un humain.»