Le chien de race boxer avait été enroulé dans un drap avant d'être enfoui sous terre.

Un homme arrêté en lien avec la mort du chien enterré vivant

La Sûreté du Québec indique qu'un homme a été arrêté pour cruauté envers un animal relativement à un chien qui est mort après avoir été retrouvé mercredi enterré vivant à Saint-Paul-d'Abbotsford, en Montérégie.
La sergente Ingrid Asselin a affirmé que l'homme dans la quarantaine s'est rendu aux enquêteurs lui-même. Il a été interrogé et libéré sous promesse de comparaître à une date ultérieure.
Mme Asselin a précisé que les policiers enquêtent toujours dans ce dossier, et qu'ils attendent le résultat de plusieurs tests menés sur le chien de race boxer.
La Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) a dit que le chien était extrêmement déshydraté quand il a été emmené pour obtenir des soins.
Selon la directrice de la division locale de la SPCA, il semblerait que le chien ait été étranglé et frappé à la tête au moyen d'un objet contondant.
L'animal semblait être dans un état stable, mais il a succombé à ses blessures mercredi après-midi.
Un homme marchant dans un champ de Saint-Paul-d'Abbotsford, mardi, a entendu un chien gémir et a vu sa patte sortir de la surface du sol, a rapporté la SPCA.
L'animal a été enroulé dans un drap, mais on ne savait pas pendant combien de temps il était resté enfoui dans la terre.