Des accusations criminelles ont été portées en novembre contre Alain Juneau pour des faits allégués remontant aux années 80 et 90 alors qu'il travaillait à Schefferville, sur la Côte-Nord.

Un ex-policier de la SQ accusé d'agression sexuelle retrouvé mort

L'ex-policier de la Sûreté du Québec, Alain Juneau, 56 ans, a été retrouvé sans vie à son domicile de Rimouski, le 1er janvier. Il était l'un des deux ex-agents accusés d'agression sexuelle sur des femmes autochtones de la Côte-Nord, dans la foulée de l'enquête du Service de police de la Ville de Montréal sur les cas de Val-d'Or.
Le décès est actuellement sous investigation et «toute information quant aux causes probables et aux circonstances» sera connue lorsque «le rapport du coroner sera public au cours des prochains mois», a confirmé le Bureau du coroner du Québec. Alain Juneau devait comparaître au palais de justice de Sept-Îles, le 19 janvier. 
L'homme devait répondre à des accusations d'agression sexuelle et de voies de fait armées. Des gestes qui auraient été commis entre mai 1992 et 1994 à Schefferville. Selon L'Avantage, Juneau faisait aussi face à des accusations toujours de nature sexuelle sur des enfants âgés de moins de 16 ans, à Matane. 
L'ex-policier avait déjà plaidé coupable à des accusations d'avoir eu des contacts sexuels avec une personne de moins de 16 ans, en 2014. Il avait alors purgé 90 jours de prison à Rimouski. Juneau avait été relevé de ses fonctions lors du dépôt de cette plainte.