Selon la police de Lévis, ce dernier connaissait la victime et l’a menacée et harcelée à plusieurs reprises au cours des derniers mois.

Un ex-détenu violent risque de retourner en prison

Après avoir été condamné à trois ans de prison en 2014 pour une double agression au couteau, un jeune Lévisien qui avait repris sa liberté risque de retourner derrière les barreaux.

Vendredi, vers 21h, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a arrêté Dave Turmel, 22 ans, pour agression armée, menace de mort, harcèlement criminel et non-respect des conditions de probation pour des événements survenus entre le 27 novembre 2017 et le 10 juillet 2018.

Selon la police de Lévis, ce dernier connaissait la victime et l’a menacée et harcelée à plusieurs reprises au cours des derniers mois.

Le 10 juillet, le suspect circulait en voiture à Lévis et il a croisé la victime. «M. Turmel est sorti de sa voiture armé d’un bâton de baseball et il a menacé la victime. Voyant qu’il était filmé, le suspect a fait demi-tour pour quitter avec sa voiture», relate Patrick Martel, porte-parole du SPVL. Turmel a comparu le 14 juillet et a été détenu ensuite.

À ses 18 ans

En 2014, alors qu’il était âgé de 18 ans, Turmel a été condamné à purger une peine de trois ans de pénitencier en lien avec une double agression armée commise sur deux camarades le soir de son anniversaire.

Pour fêter sa majorité aux petites heures du 3 mai, Dave Turmel s’était présenté au bar Le Xanthie, dans Charny, où il souhaitait poursuivre une veillée déjà bien arrosée.

Lors d’une dispute avec ses deux amis dans le bar, Dave Turmel a brandi une arme blanche et leur a asséné plusieurs coups, les blessant gravement.

Arrêté pour tentative de meurtre, il avait finalement été condamné, vendredi, sous des chefs d’accusation de voies de fait graves.

Durant la comparution, le juge a souligné que Turmel s’était fabriqué un couteau en prison, aggravant son cas. Son degré de dangerosité avait forcé les autorités carcérales à le transférer dans une unité plus sécurisée.