Ce n’est pas la première tragédie de la sorte à frapper l’Université Bishop’s. Clinton Munkittrick, un ancien étudiant de l’établissement, est décédé tragiquement en Thaïlande lors des festivités du Nouvel An du 1er janvier 2017. Quelques jours plus tard le 23 janvier 2017, l’étudiant étranger Tuan Lu est mort subitement dans le gymnase de l’Université d’un anévrisme du cerveau.

Un étudiant de Bishop’s décède en République dominicaine

Les vacances de la relâche ont tourné au drame pour un groupe d’étudiants de l’Université Bishop’s en République dominicaine. Ben Houtman, un étudiant de 4e année en administration de l’École de gestion Williams, est décédé accidentellement à 2h45 dans la nuit de vendredi à samedi.

Il faisait partie d’un groupe d’une trentaine d’étudiants de l’Université partis en voyage dans la municipalité de Boca Chica pour célébrer la relâche.

Les circonstances de sa mort demeuraient vagues dimanche en soirée, mais un média local rapporte que le Canadien est décédé après être tombé du quatrième étage de l’hôtel Hamaca, où il résidait. L’accident ferait l’objet d’une enquête policière. Le corps du jeune homme de 22 ans a été emmené à l’Institut de médecine légale. Un autre Canadien serait lui aussi tombé et a été grièvement blessé.

Bishop’s sous le choc

« C’est inconcevable. Imaginez que vous envoyez votre enfant à l’Université et qu’il ne revient pas. C’est la pire chose », déplore le principal et vice-chancelier de l’Université Bishop’s, Michael Goldbloom, visiblement très touché par le décès de l’étudiant.

« Ce n’était pas un événement organisé par l’Université, en fait nous n’étions pas au courant, ajoute-t-il. Mais ce n’est pas rare en Amérique du Nord de voir des groupes d’étudiants se rendre dans le Sud durant la relâche. »

L’Université a pris la décision d’envoyer la doyenne des affaires étudiantes, Stine Linden-Andersen, en République dominicaine afin de fournir un soutien à la famille Houtman ainsi qu’aux autres étudiants du groupe.

« C’est la nature de l’Université Bishop’s, mentionne le principal. Nous avons une trentaine d’étudiants qui sont sous le choc d’avoir perdu un de leurs amis et qui en sont au début de leur semaine de vacances. Pour plusieurs d’entre eux, c’est possiblement la première fois qu’ils ont à gérer la mort d’un proche. »

Houtman était un jeune homme rassembleur, positif et extrêmement réfléchi, a écrit le Bureau du principal de l’Université Bishop’s.

Cérémonie

Les parents de Ben Houtman sont arrivés en République dominicaine samedi soir. La mémoire de l’étudiant originaire de la Colombie-Britannique sera honorée à l’Université au retour de la relâche.

« On va organiser quelque chose, c’est certain, mais ce sera la famille qui sera mise de l’avant et qui dictera les choses », précise M. Goldbloom.

« Ben était un jeune homme rassembleur, positif et extrêmement réfléchi. Il jouissait d’un large cercle d’amis et s’assurait toujours que personne ne se sente exclu. Nous sommes de tout cœur avec la famille de Ben et ses amis », peut-on lire dans un communiqué publié dimanche par le Bureau du principal.

Triste séquence

Un soutien psychologique est disponible pour ceux et celles qui en ont besoin, précise le communiqué. L’Université invite les gens à rejoindre ses conseillers au 819 822-9695.

Ce n’est pas la première tragédie de la sorte à frapper l’Université Bishop’s. Clinton Munkittrick, un ancien étudiant de l’établissement, est décédé tragiquement en Thaïlande lors des festivités du Nouvel An du 1er janvier 2017. Quelques jours plus tard, le 23 janvier 2017, l’étudiant étranger Tuan Lu est mort subitement dans le gymnase de l’Université d’un anévrisme du cerveau.