Plusieurs appareils ont été vandalisés, dont celui-ci sur Robert-Bourassa.

Un destructeur de radar photo arrêté

Un homme de 36 ans a été arrêté à Québec dimanche pour un méfait de plus de 5000 $ commis dimanche matin sur un radar photo du boulevard Champlain.
«Le suspect aurait causé d'importants dommages sur l'appareil. Suite à son arrestation, il a été libéré par voie de promesse à comparaître», mentionne par voie de communiqué le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ). Étienne Doyon, agent aux communications du SPVQ, rappelle que «des moyens ont été mis en place pour prendre en défaut» les vandales. Des moyens qui ont d'ailleurs servi dans le cas présent à identifier l'auteur du méfait. 
Entre avril et juillet, six radars photo ont subi des méfaits à Québec, ce qui fait des appareils de la capitale les plus vandalisés à l'échelle provinciale. 
En juillet, la porte-parole de la Sûreté du Québec, Christine Coulombe, rapportait d'ailleurs quatre cas de méfaits sur des radars photo au Québec au cours des derniers mois, dont trois dans la région de la capitale.
Par ailleurs, le ministère des Transports a récemment indiqué que 26 actes de vandalisme ont été rapportés depuis 2009 au Québec, occasionnant des dépenses de 65 000 $.