Peu après minuit, un passant a retrouvé l’adolescent au coin de la côte de l’Aqueduc et de la rue Arago et a appelé le 911. 
Peu après minuit, un passant a retrouvé l’adolescent au coin de la côte de l’Aqueduc et de la rue Arago et a appelé le 911. 

Un cycliste de 16 ans trouvé inconscient dans Saint-Sauveur

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
Un cycliste de 16 ans a été trouvé inconscient, avec de graves blessures à la tête, dans la nuit de lundi, dans le quartier Saint-Sauveur, à Québec.

Peu après minuit, un passant a retrouvé l’adolescent au coin de la côte de l’Aqueduc et de la rue Arago et a appelé le 911. 

La victime a été transportée d’urgence à l’hôpital. Son état a jugé «instable» par les paramédicaux. «On pourrait craindre qu’il y ait un danger pour la vie», dit Marc Antoine-Tremblay, superviseur à la Coopérative des techniciens ambulanciers du Québec.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a écarté la piste criminelle. Tout porte à croire qu’il s’agirait d’une chute, indique Pierre Poirier, porte-parole du SPVQ.

L’adolescent n’aurait pas porté de casque. Le lieu de l’accident est situé au bas de la côte de l’Acqueduc, où les cyclistes peuvent atteindre une grande vitesse en descendant.

Selon une étude de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) parue en 2018, les trois quarts des hospitalisations pour blessures à la tête chez les cyclistes sont survenus sur la voie publique.

Le casque pourrait prévenir entre 24 % et 69 % de l’ensemble des blessures à la tête, selon la littérature scientifique recensée par l’INSPQ.