Le parc Maréchal-Joffre, dans Charny, a été la cible du même genre de graffitis que ceux du parc Lavoisier, dans Saint-Romuald. Mais cette fois, le vandale a peut-être visé quelqu’un en inscrivant «Ferme ta gueule Nicole».

Un autre parc de Lévis vandalisé

Des mots obscènes peints en noir sur la façade d’un bâtiment de parc. Pas de message précis, mais une série d’insultes gratuites envers les femmes.

Lundi, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé que non pas un, mais deux parcs municipaux avaient été vandalisés durant la fin de semaine.

En plus du parc Lavoisier, dans Saint-Romuald, le parc Maréchal-Joffre, dans Charny, a été la cible du même genre de graffitis. Mais cette fois, le vandale a peut-être visé quelqu’un en inscrivant «Ferme ta gueule Nicole». 

Le service de travaux publics de la Ville de Lévis a porté plainte à la police lundi matin et celle-ci a amorcé une enquête. 

Aucun suspect n’a encore été arrêté. «S’il y a des caméras, on va être capable de voir au moins à quoi il ressemble, comme il est habillé», indique Maxime Pelletier, porte-parole du SPVL. «Et si c’est des tags signés, ça peut être plus facile de les relier à la même personne. Mais c’est un travail d’enquête.»

Les parcs Lavoisier et Maréchal-Joffre sont situés à environ cinq kilomètres l’un de l’autre et accueillent de nombreux enfants.

Les bâtiments municipaux vandalisés abritent notamment des toilettes et de la machinerie pour les jeux d’eau.