Un ancien chef cuisinier accusé de délits sexuels

L'ancien chef cuisinier et chroniqueur à la télé François Robert a été accusé jeudi d'une kyrielle de délits sexuels sur quatre mineurs, des infractions échelonnées sur une décennie.
Robert, 51 ans, fait maintenant face à 15 accusations concernant quatre plaignants de moins de dix-huit ans. Entre 2006 et 2016, il aurait, selon la poursuite, commis une agression sexuelle ainsi que des contacts sexuels, aurait incité des jeunes à le toucher, aurait fait du leurre informatique et aurait obtenu les services sexuels de mineurs moyennant rétribution.
Les gestes reprochés se seraient produits à Québec ainsi qu'à Saint-Jérôme. L'été dernier, François Robert avait été accusé du leurre informatique d'un premier jeune de 15 ans, à Trois-Rivières. En 2011, le cuisinier avait été acquitté d'agression sexuelle, de contacts sexuels, d'incitation à des contacts sexuels sur un garçon de 15 ans, de leurre et d'entrave à la justice. La victime alléguée n'avait pas voulu se présenter à la cour. 
Après ces premières accusations, le réseau TVA avait banni des ondes celui qui était chroniqueur culinaire à l'émission Salut Bonjour Week-end. Jeudi, la Couronne ne s'est pas opposée à la remise en liberté de François Robert, qui s'est déjà engagé pour une somme de 2000 $.