Le FBI demande à Apple de créer un logiciel qui lui permettrait de faire fi des mesures de sécurité des appareils iPhone.

«Tu veux garder ton iPhone? Montre-moi tes seins»

«Tu veux garder ton iPhone? Montre-moi tes seins.»
C'est ce que Léonard Lavoie, 67 ans, faisait comme chantage à une adolescente de son voisinage, à Beauport.
Le sexagénaire à la barbe blanche a été condamné jeudi à deux ans moins un jour de prison après avoir plaidé coupable à des accusations de leurre, d'incitation à des contacts sexuels et de contacts sexuels sur deux jeunes adolescentes.
À l'été 2015, l'accusé s'était pris d'affection pour une jeune fille et son amie et proposait souvent d'aller les reconduire, de payer des activités. Il a offert iPhone, iPod, argent et bijoux aux adolescentes. L'homme expliquait à la mère de l'une des plaignantes qu'il appréciait de pouvoir aider les jeunes filles, lui qui n'avait pas eu d'enfant.
Rapidement, il s'est mis à réclamer comme monnaie d'échange que les jeunes filles lui montrent leurs seins ou qu'elles s'assoient sur ses genoux. L'homme tentera aussi de toucher les seins des jeunes filles à une reprise.
Centaines de messages
D'après le résumé des faits présenté par la Couronne, Léonard Lavoie va envoyer des centaines de message-texte à l'une des plaignantes. «Il a offert l'appareil électronique pour être en contact constant avec l'adolescente et s'en est servi pour commettre de très nombreux geste de leurre et d'extorsion», a expliqué le procureur de la Couronne Me Sébastien Bergeron-Guyard.
Léonard Lavoie a été dénoncé lorsque la mère de l'une des victimes a vu l'homme commenter les photos d'une jeune fille sur Facebook.
Lavoie est détenu depuis l'équivalent de six mois. Après sa peine, il sera en probation durant trois ans.