En tout, environ 45 pompiers sont intervenus pour combattre l'incendie.

Trois-Pistoles: l'entreprise Go Usinage ravagée par un incendie

Un incendie majeur s'est déclaré vers 10h15 jeudi dans l'entreprise Go Usinage de Trois-Pistoles. Devant l'ampleur du brasier, une trentaine de résidences ont été évacuées. Quelque 75 personnes ont trouvé refuge à l'hôtel de ville de l'endroit.
«Les pompiers ont recommandé l'évacuation de ces résidents par mesure préventive, compte tenu du panache de fumée et des risques causés par la présence de produits chimiques», explique l'agent d'information de la Sûreté du Québec (SQ), Claude Doiron. Les cours à l''école primaire, située dans le secteur, ont été suspendus pour la journée.
Trois personnes se trouvaient sur les lieux lorsque le feu s'est déclaré. Le sinistre n'a fait aucun blessé, à l'exception de quelques pompiers qui auraient été incommodés par la chaleur et qui ont été conduits à l'urgence de l'hôpital.
Les services des incendies de Saint-Jean-de-Dieu et de Saint-Éloi ont été demandés en renfort aux pompiers de la Ville de Trois-Pistoles. En tout, environ 45 pompiers sont intervenus pour combattre l'élément destructeur. L'incendie a été maîtrisé sur l'heure du dîner.
«Selon le service des incendies de Trois-Pistoles, le bâtiment est une perte totale», indique le sergent Doiron. Une rétrocaveuse a été demandée sur les lieux un peu avant 13h pour forcer l'effondrement du bâtiment en ruines.
Une équipe d'Urgence-Environnement a été dépêchée en après-midi à la demande de la Ville de Trois-Pistoles qui appréhendait un déversement d'huile dans son réseau d'égouts.
L'enquête visant à déterminer les causes de la conflagration a été confiée au service des incendies de Trois-Pistoles. «Pour l'instant, aucun indice ne laisse croire à un acte criminel», souligne le porte-parole de la SQ, dont les policiers ont été appelés pour prêter assistance aux pompiers.