Trois mois pour une gardienne «décrocheuse»

Une gardienne écope d’une peine de prison de trois mois à purger dans la collectivité pour avoir abandonné une fillette de trois ans qu’elle avait accepté de garder.

Cynthia Lachance, 24 ans, avait offert ses services comme gardienne en laissant une petite annonce dans un dépanneur de Beaupré. La mère d’une petite fille de trois ans l’appelle et réserve sa soirée du 28 janvier 2016.

La mère part à 18h après avoir préparé le souper et donné ses instructions. Fâchée de ne pas avoir été payée au début du quart de travail, Cynthia Lachance décide de quitter le logement une heure plus tard.

La mère revient comme prévu vers minuit et trouve sa petite fille assise sur le divan en train de jouer avec une tablette électronique. L’enfant dit qu’elle a faim et qu’elle ne sait pas où est sa gardienne. La mère appelle aussitôt la police.

La gardienne, sans antécédent judiciaire, a plaidé coupable en septembre à une accusation d’abandon d’enfant.

La Couronne et la défense se sont entendues pour suggérer l’imposition d’une peine de trois mois dans la collectivité. Cynthia Lachance sera assignée à son domicile pour les 60 premiers jours. La jeune femme sera en probation durant deux ans et il lui sera interdit d’occuper un emploi la mettant en relation de confiance avec des enfants.