Le travail des plongeurs est particulièrement ardu en eau vive comme aux chutes Jean-Larose.

Toujours pas de trace de Maïté

La Sûreté du Québec a eu beau vider, jeudi, le troisième bassin des chutes Jean-Larose, à Beaupré, cela n'a pas encore permis de retrouver Maïté Viens, 21 ans, disparue il y a 12 jours.
«Le troisième bassin était l'endroit le plus probable où on croyait qu'elle serait. On l'a vidé au complet et on a travaillé à la pelle mécanique et à la pelle toute la journée. Malheureusement, on ne l'a pas retrouvée», explique l'agente Hélène Nepton.
Le deuxième bassin a pour sa part été analysé à l'aide d'un géoradar, mais les policiers n'avaient pas encore reçu les résultats de ces analyses en soirée jeudi. Les résultats devraient guider les membres des services d'urgence dans leurs futures recherches.
Le 21 mai, la jeune femme originaire des Îles-de-la-Madeleine faisait une randonnée en forêt en compagnie d'une amie au pied du mont Sainte-Anne. Elle est tombée dans la rivière après être glissée sur une pierre et aurait été emportée par le courant.