La victime de l'agression a été prise en charge par les ambulanciers pour être transportée d’urgence vers un centre hospitalier.

Tentative de meurtre à Charlesbourg: Christopher Lagueux accusé

Il y a quelques mois, il s’affichait en couple avec elle sur Facebook. Sous une photo d’eux, il écrivait qu’il l’aimait et ajoutait deux petits cœurs.

Entre-temps, ils ont changé leur statut pour «célibataire». Et dans la nuit de mercredi à jeudi, Christopher Lagueux, 21 ans, aurait tenté de tuer son ex-copine âgée de 19 ans.  

Peu avant 1h25, Lagueux aurait poignardé la victime dans un appartement du boulevard Henri-Bourassa, dans Charlesbourg.

La victime s’est par la suite réfugiée chez un voisin, qui a appelé le 9-1-1. Elle a été prise en charge par les ambulanciers pour être transportée d’urgence vers un centre hospitalier. Sa vie ne serait pas en danger.

Le suspect Christopher Lagueux

Pendant ce temps, les policiers se sont mis à la recherche du suspect en fuite. Il a été localisé sur l’autoroute 73 à la hauteur de Lévis.

Les policiers ont actionné les gyrophares et la sirène de leur autopatrouille afin d’intercepter le véhicule suspect, mais le conducteur n’obtempérait pas.

La Sûreté du Québec a porté assistance à la police de Québec dans la poursuite sur l’autoroute 73. Elle se serait notamment servie d’un tapis à clou pour freiner la voiture.

«Finalement, le suspect a immobilisé son véhicule près de la sortie 95 où l’arrestation s’est déroulée sans résistance», relate David Poitras, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec.

Le suspect a été conduit vers le poste de police de Québec où il a été interrogé par les enquêteurs du module des crimes majeurs. L’Unité de l’identité judiciaire s’est également rendue sur les lieux de l’agression afin de procéder aux expertises nécessaires.

Christopher Lagueux a comparu jeudi après-midi au palais de justice de Québec, où il a fait face à une accusation de tentative de meurtre. Le ministère public a l’intention de demander un examen sur la responsabilité criminelle. La défense s’oppose à cet examen. Le débat sur la pertinence de cet examen sera fait la semaine prochaine. Il demeure détenu d’ici là.  Avec Isabelle Mathieu