Sylvie Lachapelle se remet lentement de ses importantes blessures.
Sylvie Lachapelle se remet lentement de ses importantes blessures.

Sylvie Lachapelle: «C’est très difficile»

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
LA TUQUE — «Il était agressif, il voulait tuer tout le monde.» C’est à peu près tout ce dont se souvient Sylvie Lachapelle des instants qui ont précédé l’agression. L’ancienne conseillère municipale de La Tuque et copropriétaire de l’hôtel Central à Parent se remet lentement des importantes blessures qu’elle a subies la semaine dernière.