En septembre 2014, en pointant son arme de poing, Jérôme Demers avait proposé à sa victime de choisir à quel endroit il souhaitait recevoir une balle, soit dans la tête ou dans le pied.

Six ans de pen pour un coup de feu au pied

L'exécuteur de basses oeuvres d'un réseau de trafiquants de la Rive-Sud, Jérôme Demers, 29  ans, a été condamné à six ans de prison pour avoir tiré un coup de feu dans le pied d'un autre truand.
L'exécuteur de basses oeuvres d'un réseau de trafiquants de la Rive-Sud, Jérôme Demers, 29  ans, a été condamné à six ans de prison pour avoir tiré un coup de feu dans le pied d'un autre truand.
En septembre 2014, Demers a amené à l'écart sa victime, qu'il soupçonnait être un informateur de police. En pointant son arme de poing, il lui a gentiment proposé de choisir à quel endroit il souhaitait recevoir une balle, soit dans la tête ou dans le pied. L'individu a opté pour le pied. 
La balle a traversé le pied de la victime. Demers a reconduit le blessé chez lui, mais lui a interdit d'aller à l'hôpital. Le trafiquant a nettoyé tant bien que mal sa plaie mais celle-ci s'est infectée.
Jérôme Demers, qui a une bonne feuille de route judiciaire depuis sa majorité, a été arrêté et a plaidé coupable à des voies de fait armées, voies de fait graves, avoir déchargé une arme à feu et trafic de stupéfiants.
Les parties ont suggéré au juge Bernard Lemieux une peine de six ans de pénitencier, soit une année de plus que la peine minimale pour le crime commis avec une arme à feu. Demers a déjà purgé l'équivalent de trois ans et quatre mois en détention provisoire.