Le palais de justice de Québec

Sept ans de prison pour un homicide au marteau raté

Un homme de Lévis de 38 ans, Philippe Bernard, a été condamné lundi à purger sept ans de pénitencier pour avoir attaqué son ex-conjointe à coups de marteau.
Après 10 ans de vie commune, le couple se sépare en août 2014. Philippe Bernard est à faire des rénovations dans la maison. Son ex-conjointe passe pour récupérer un objet oublié. Ses trois filles attendent dans l'auto, en route pour se rendre à une fête.
Une chicane éclate. Philippe Bernard tente d'étrangler son ex. Il saisit ensuite son marteau et lui donne trois ou quatre coups à la tête. La femme se débat. Il la pousse dans une chambre et essaye à nouveau de l'étrangler. Ensuite, l'homme sort un X-Acto et menace la jeune femme. Cette dernière réussit à se sauver chez un voisin qui appelle le 9-1-1.
Victime marquée à jamais
Par la voix de la procureure de la Couronne Me Nathalie Leroux, la victime a exprimé à quel point elle n'avait plus jamais été la même depuis les événements. Elle a fait des séjours en psychiatrie et combattu une dépendance à la drogue et à l'alcool. «Lorsque c'est insupportable, je vais dans le bois pour crier, dit-elle. Parfois, le mal-être est si fort que j'ai du mal à respirer.»
Accusé de tentative de meurtre, Philippe Bernard a plaidé coupable à une accusation de voies de fait graves. Une fois soustraite la détention provisoire, il aura encore quatre années de pénitencier à purger pour ce que le juge a qualifié d'homicide raté.