La vallée de la Jacques-Cartier

Sauvetage dans la vallée de la Jacques-Cartier

Plus de peur que de mal pour trois personnes qui ont été secourues par des agents en sécurité de la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ), lundi en fin de journée, alors qu’elles étaient tout près de se noyer dans la vallée de la Jacques-Cartier, dans le secteur de Stoneham.

Les trois individus, dont l’un d’eux souffrait de déshydratation au moment des faits, ont heureusement pu être retrouvés en parfaite santé. 

C’est donc dire qu’on ne craindrait pas du tout pour leur vie, selon les informations de la porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Hélène Nepton.

Après un signalement reçu en fin d’après-midi, lundi, les autorités policières et les pompiers de Québec ont été appelés en renfort sur les lieux, mais n’ont pas eu à intervenir et ont plutôt rebroussé chemin. 

Ce sont les gardes de parc, des employés de la SÉPAQ, qui sont intervenus pour sauver les citoyens. Ceux-ci auraient en réalité chaviré à bord de deux bateaux différents, causant leur tombée à l’eau. Les courants parfois très forts dans le secteur étaient un risque à considérer. 

«Heureusement qu’à la SÉPAQ, ils ont des embarcations et du matériel pour venir en aide aux personnes en danger, affirme Mme Nepton, en une entrevue téléphonique. De notre côté, on n’a pas eu besoin d’intervenir.»