Le sans-abri agressé n'a pas été blessé et a été retrouvé par la police.

Sans-abri agressé à Montréal: l'ado accusé détenu jusqu'à mardi

L'adolescent montréalais qui fait face à des chefs d'accusation de voies de fait et de harcèlement criminel à l'égard d'un sans-abri demeurera en détention jusqu'à son retour en cour, mardi.
L'avocate du jeune a comparu, vendredi, à la Chambre de la jeunesse. La Couronne s'est opposée à la remise en liberté de l'accusé qui a plaidé non coupable.
Deux vidéos qui ont circulé sur les réseaux sociaux montrent l'adolescent supposément en train d'agresser un sans-abri.
Jeudi, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a été mis au courant de l'existence de ces vidéos.
La première semble montrer un jeune lancer un liquide au visage d'un homme et la seconde un jeune en train de gifler une personne, a expliqué le porte-parole du SPVM, André Leclerc.
Le SPVM a donc fait appel à son Équipe mobile de référence et d'intervention en itinérance (EMRII) afin de retrouver la victime. Les policiers ont finalement localisé l'individu, un homme âgé de 73 ans, vers 16h30, jeudi, près du métro Papineau.
M. Leclerc a indiqué que les présumées agressions étaient survenues à l'intérieur du métro Papineau et dans un restaurant près de la même station.
Les gestes auraient été commis dans la nuit de mercredi à jeudi. L'homme agressé n'a pas été blessé.
L'identité de l'accusé ne sera pas dévoilée parce qu'il est mineur.
La question de sa remise en liberté sera à nouveau débattue mardi. Entre-temps, le jeune homme restera dans un centre jeunesse.