Sanctions administratives contre trois policiers de Lévis

Trois agents du Service de police de la Ville de Lévis font présentement l'objet de sanctions administratives à la suite d'une enquête interne réalisée concernant leurs méthodes d'enquête.
Deux des policiers concernés ont été réaffectés à des tâches administratives et un autre a été suspendu avec salaire à la suite d'une enquête interne déclenchée à l'initiative du Service de police, déclarait vendredi la direction de la police de Lévis dans un communiqué de presse laconique.
Le dossier des trois policiers a également été soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales, qui aura à déterminer s'il y a lieu de déposer des accusations contre eux après avoir complété son enquête.
Le président de la Fraternité des policiers de Lévis, Marc Allard, a confirmé que trois de ses membres avaient fait l'objet de sanctions, mais a préféré attendre les résultats de l'enquête du Directeur des poursuites criminelles et pénales avant de commenter davantage.