Samuel Cozak subit son procès pour une accusation de voies de fait sur un agent correctionnel de l’établissement de détention de Québec.
Samuel Cozak subit son procès pour une accusation de voies de fait sur un agent correctionnel de l’établissement de détention de Québec.

Samuel Cozak n’en a pas encore fini avec la justice

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
Samuel Cozak affirme que c’est bien involontairement qu’il a frappé un agent correctionnel à la prison d’Orsainville. La poursuite rétorque qu’une image vaut mille mots…