Rassemblements interdits: la police de Québec intervient dix fois en une nuit

Moins de 24h après l’annonce du gouvernement provincial que tout rassemblement intérieur et extérieur était désormais interdit, les policiers de Québec ont déjà dû intervenir «à une dizaine de reprises au cours de la nuit» dernière.

Les interventions ont été déclenchées par des «dénonciations citoyennes», explique Étienne Doyon, sergent intérimaire aux communications du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Il souligne que les interventions «se sont bien déroulées dans l’ensemble et que les policiers ont obtenu une bonne collaboration de la majorité des citoyens interpellés.»

Le SPVQ rappelle que son approche actuelle est «orientée vers la prévention et la collaboration des citoyens afin de préserver la sécurité du public.»