Dave Courage, a été blessé par Richard Henry Bain dans l'attentat du Métropolis.

Procès Bain: Dave Courage satisfait des verdicts

Le technicien de scène Dave Courage, qui a été blessé par un projectile d'arme à feu tiré par Richard Henry Bain au Metropolis en septembre 2012, se dit très satisfait par le travail du juge, du jury et de la Couronne au procès du sexagénaire, de même que par les verdicts qui ont été rendus mardi.
En entrevue au Réseau de l'Information (RDI) au lendemain de la lecture des verdicts après 11 jours de délibérations des jurés, M.Courage a ajouté qu'il espérait que l'incarcération de Richard Henry Bain soit longue mais que de l'aide lui soit apportée en détention.
Collègue mort
L'attentat du Metropolis a coûté la vie à Denis Blanchette, un confrère de travail de M.Courage. Son auteur a été trouvé coupable de meurtre non-prémédité et de tentative de meurtre.
Dave Courage croit que la non-préméditation établie par le jury s'explique par le fait que l'assassin n'ait pas atteint les personnes qu'il espérait abattre alors que ce soir-là, des militants du Parti québécois (PQ) fêtaient au Metropolis leur victoire électorale en compagnie de leur chef, Pauline Marois.
D'autre part, Dave Courage a exprimé de la gratitude à l'égard de toutes les personnes et institutions qu'il l'ont appuyé et encouragé dans son parcours de guérison physique et émotionnelle. Même si la douleur physique l'afflige toujours, il assure avoir trouvé la paix lors des quatre ans qui se sont écoulés entre l'attentat et la transmission des verdicts.