La poursuite s'est terminée dans le secteur de Limoilou.

Poursuite policière... d'un cyclomoteur

Une autre poursuite policière en moins de 24 heures a eu lieu à Québec. Cette fois, un homme a fui les policiers dans la nuit de vendredi à samedi au volant d'un cyclomoteur.
Vers 2h44 samedi, les agents du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) reçoivent un appel pour indiquer qu'un homme louche circulait dans le secteur du chemin Saint-Louis, dans Sainte-Foy, et qu'il regardait des véhicules stationnés, raconte Pierre Fortin, du SPVQ. 
Les policiers ont intercepté l'individu quelques minutes plus tard. Lors des vérifications habituelles, les agents se sont rendu compte que la plaque d'immatriculation du cyclomoteur avait été rapportée volée sur le territoire de la ville. C'est à ce moment que l'homme a pris la fuite. 
«Puisqu'il s'agit d'un cyclomoteur, ce ne fut pas une poursuite à haute vitesse», précise M. Fortin. Le fuyard a parcouru plusieurs kilomètres en haute ville, mais sa course s'est terminée dans le secteur de Limoilou, près de l'usine White Birch, alors qu'il a perdu le contrôle de son engin. 
L'homme, âgé de 49 ans et originaire de Beauport, a tenté de prendre le large à pied. Il a toutefois été rapidement maîtrisé par les policiers. 
Il a été détenu tout le reste de la nuit et a comparu samedi au palais de justice de Québec. L'individu fait face à quatre chefs d'accusation, soit ceux d'intrusion de nuit, de fuite de la police, de conduite dangereuse et de recel de véhicule.