Poursuite de 500 000 $ après une collision avec un cheval

La mère d'un petit garçon percuté par un cheval poursuit les parents de la jeune cavalière et le centre équestre des Pionniers à Saint-Ferréol-les-Neiges pour près de 500 000 $.
Dans l'après-midi du 13 août 2013, le petit Shawn Carlos Dasciné, quatre ans, et son père participaient à une épluchette de blé d'Inde au centre équestre des Pionniers.
Selon la poursuite déposée par la mère de l'enfant, un cheval, monté par une adolescente, est arrivé à proximité du groupe. La cavalière aurait alors perdu le contrôle de son cheval, qui s'est mis à galoper et a frappé Shawn Carlos Dasciné.
Quelques minutes après la collision, l'enfant s'est plaint de violents maux de tête. Il a été amené à l'hôpital de Beaupré puis au CHUL, où les médecins ont diagnostiqué une fracture du crâne.
La mère de l'enfant, Marie-Denis Dasciné, allègue dans sa poursuite que, depuis l'accident, son fils a plusieurs séquelles et a notamment des problèmes de mémoire et de comportement, et que ses études en sont affectées. Il aurait régulièrement de graves maux de tête.
La mère tient les parents de la cavalière ainsi que les propriétaires du centre équestre des Pionniers responsables de l'accident, car, dit-elle, «le cheval se trouvait dans un endroit dangereux, sans surveillance et réservé aux visiteurs».
Les dommages subis par l'enfant sont évalués pour le moment à 487 397 $, peut-on lire dans la requête.