Une des patinoires du Complexe 2 Glaces Honco, à Lévis

Poursuite de 265 000 $ contre le Complexe 2 Glaces Honco

Une patineuse poursuit le Complexe 2 Glaces Honco de Lévis après avoir été grièvement blessée lorsque la patinoire a été plongée en pleine noirceur.
Lise Lavoie patinait avec un groupe d'amis au nouvel aréna du quartier Saint-Romuald le 18 novembre 2016.
Soudain, décrit-elle dans sa requête en dommages déposée en Cour supérieure, l'aréna a été envahi par une noirceur totale, laissant les patineurs «dans un affolement extrême indescriptible».
Lise Lavoie a alors été frappée de plein fouet par un autre patineur et projetée sur la glace. L'autre personne est tombée sur elle.
La dame s'est infligée de graves blessures au thorax, au dos, aux deux omoplates et aux côtes.
Selon la demanderesse, le Complexe 2 Glaces Honco était dépourvu d'éclairage permanent et d'éclairage d'urgence en cas de panne électrique. «Il était essentiel et de gros bon sens et légalement exigible qu'un dispositif d'urgence de lumière fut activé immédiatement et automatiquement lorsque le courant fut interrompu», allègue la patineuse dans sa requête.
La demanderesse affirme que depuis l'accident, des mesures de correction au système d'éclairage ont été apportées.
La patineuse a été hospitalisée 12 jours et a dû séjourner en maison de convalescence durant plus d'un mois. Six mois après l'accident, elle dit endurer encore de vives douleurs et avoir dû cesser de nombreuses activités. Selon des expertises, elle garde une incapacité partielle permanente de 17 %.
Elle réclame un peu plus de 265 000 $ au Complexe 2 Glaces Honco et à la Ville de Lévis, propriétaire de l'aréna.