Le palais de justice de Québec

Peine de 10 ans pour une invasion de domicile

L’auteur d’une violente invasion de domicile sur la rue Renouard à Beauport, Pierre Lemelin, écope d’une peine de pénitencier de 10 ans.

Dans la nuit du 4 juin 2017, Miguel Dufour a été attaqué par deux hommes qui voulaient voler des recettes de vente de stupéfiants. En voulant se défendre, Dufour a reçu des décharges de «taser» et trois projectiles de calibre .38. 

Les agresseurs ont pris la fuite et n’ont été retracés que plusieurs mois plus tard. Dufour a été hospitalisé durant plusieurs semaines, mais, miraculeusement, ne garde que des séquelles mineures.

Une tuque Budweiser

Au procès, Lemelin, 37 ans, avait nié sa culpabilité en alléguant que c’est son complice, Johnny Daigle, qui avait tiré.

Des témoins se souvenaient que le tireur portait une tuque au logo de Budweiser, transformée en cagoule de fortune. C’est l’ADN de Lemelin qui a été trouvé dans la tuque et le juge Christian Boulet de la Cour du Québec l’a déclaré coupable de tentative de meurtre. Daigle a été acquitté.

Peine suggérée

Les parties ont réussi à s’entendre pour suggérer au tribunal une peine de 10 ans de pénitencier, dont il reste un peu moins de huit ans à purger, compte tenu de la détention provisoire.

En 2011, Pierre Lemelin a été condamné à 55 mois de pénitencier pour avoir conduit avec les capacités affaiblies et causé la mort d’un de ses amis, passager à bord de son véhicule.