Au total, 386 motoneiges et 72 véhicules tout-terrain (VTT) ont été vérifiés.

Opération du SPVQ sur les sentiers de motoneige et de VTT

Huit motoneigistes ont reçu des constats d’infraction et 25 ont été avertis dans le cadre d’une opération de surveillance et de sensibilisation du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) dans les sentiers, samedi, en partenariat avec la Sûreté du Québec et la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec.

Au total, 386 motoneiges et 72 véhicules tout-terrain (VTT) ont été vérifiés. Les avertissements ont été donnés en vertu d’équipements non conformes ou de non-possession de documents et les constats ont été émis en vertu du Code de la sécurité routière.

«L’opération visait à contrôler la conduite avec les capacités affaiblies, le respect des limites de vitesse, la possession de documents valides et l’équipement conforme aux véhicules hors route», a expliqué le porte-parole du SPVQ, David Poitras, dans un communiqué. 

L’opération a commencé à 9h samedi, pour se terminer dans la nuit de dimanche à 1h. Les sentiers ciblés étaient ceux de Saint-Augustin-de-Desmaures, de Saint-Émile et de Beauport dans le cadre de la journée portes ouvertes (sans vignettes) des sentiers de motoneiges

La journée de samedi coïncidait avec la journée portes ouvertes dans les sentiers de motoneige. Les motoneigistes et les conducteurs de VTT pouvaient circuler dans les sentiers sans vignette.