Une enquête a été ouverte à l'interne pour tenter de mieux comprendre les circonstances entourant les événements.

Mont-Carmel: l'un des trois disparus est décédé

L'un des trois hommes portés disparus depuis mercredi dans le Kamouraska a été retrouvé sans vie, samedi. Ses deux camarades ont quant à eux été secourus vivants, bien qu'en mauvaise condition physique.

Selon la Sûreté du Québec (SQ),  un citoyen a fait la découverte d'un homme inanimé samedi matin, peu après 10h, dans un secteur forestier de Lac-de-L'Est, à quelques kilomètres de la frontière avec les États-Unis.

Aussitôt alertée, la SQ a dépêché un hélicoptère pour survoler les environs à la recherche des autres membres du trio. Ils ont rapidement été repérés dans un chalet où ils s'étaient réfugiés, à une certaine distance du lieu où le premier homme avait été trouvé. 

Les sauveteurs ont été en mesure de parler aux deux rescapés à l'intérieur du chalet, de leur fournir de la nourriture et de l'eau. Les trois hommes ont ensuite été héliportés vers l'hôpital de Rivière-du-Loup. C'est là que le décès de Léon Drapeau, 75 ans, originaire de Mont-Carmel, a été constaté. La SQ a confirmé l'information samedi soir. 

Pierre Barrière, 57 ans et Ronald Filion, 78 ans, sont quant à eux hors de danger. Ils souffraient de déshydratation au moment de leur découverte. 

Véhicule enlisé

Les survivants ont été brièvement rencontrés par les enquêteurs de la SQ. Selon le porte-parole Claude Denis, la discussion a permis de déterminer que le véhicule dans lequel prenaient place les trois hommes, mardi, s'est enlisé alors qu'ils se dirigeaient vers le lac de l'Est. Les trois pêcheurs avaient signifié mardi leur intention d'aller explorer le secteur.

«Ils ont passé une première nuit à bord de leur véhicule», a expliqué le sergent Denis. Ils ont ensuite pris la décision d'aller chercher des secours, mercredi. Ils se sont cependant retrouvés coincés en forêt.