Le 29 septembre 2016, Alain Perreault de Québec a été déclaré coupable pour la seconde fois par un jury d’avoir étranglé Lyne Massicotte, une mère de famille de Chambly rencontrée sur Internet.

Meurtre de Lyne Massicotte: Perreault perd son appel... et sa politesse

Le meurtrier Alain Perreault échoue dans sa tentative d’obtenir un troisième procès. Et envoie paître la magistrature au passage.

Il y a un an et demi, Perreault, 55 ans, a annoncé vouloir en appeler de sa seconde condamnation pour le meurtre de Lyne Massicotte. Le juge était partial, le procès a été trop expéditif et le verdict est déraisonnable, plaidait-il.

Depuis, son avocat, Me Stéphane Beaudoin, est décédé d’un cancer foudroyant. Perreault n’a pas réussi à s’entendre avec un second avocat et il rejette l’idée de faire appel à un avocat de l’aide juridique. «Ils sont de très bas de gamme», lance Perreault.

Depuis le dépôt de sa requête, Perreault n’a rempli aucun formulaire ni répondu aux nombreuses lettres du greffe et du ministère public. Il affirme être incapable de téléphoner.

Le détenu, incarcéré au pénitencier à sécurité maximale de Port-Cartier, était convoqué par la Cour d’appel lundi. La Couronne veut faire rejeter son appel car le dossier est complètement paralysé.

Perreault, visiblement de mauvais poil, a comparu par le truchement de la visioconférence.

Lorsqu’on lui confirme qu’aucun avocat n’est là pour le défendre, il se met à grommeler. «S’ils sont pour me planter, je crisse mon camp dans ma cellule», dit-il aux agents correctionnels.

Le procureur de la Couronne Me Pierre Bienvenue a décrit «l’inaction totale» d’Alain Perreault dans ses procédures d’appel. Me Bienvenue a aussi souligné le préjudice subi par la Couronne; plus le temps passe, plus les témoins risquent d’oublier. L’un d’eux est même décédé depuis le début des procédures, en 2010.

Après une brève délibération, la juge Geneviève Marcotte, qui présidait la formation, a annoncé à Perreault que la Cour d’appel accueillait la requête de la Couronne et rejetait du coup son appel en raison de sa négligence,

«Belle justice!» s’emporte aussitôt Alain Perreault, qui évoque la possibilité de porter sa cause en Cour suprême.

Une fois la décision rendue, la juge Marcotte éconduit poliment Perreault en le remerciant pour sa présence et en lui souhaitant une bonne journée. 

Le détenu envoie aussitôt promener le décorum. «Ben allez donc chier, ma chère madame!»

«Prochain dossier?» reprend la juge Marcotte, d’un ton paisible.

Mister Big

Le 29 septembre 2016, Alain Perreault, de Québec a été déclaré coupable pour la seconde fois par 12 jurés d’avoir étranglé Lyne Massicotte, une mère de famille de Chambly rencontrée sur Internet. 

Le meurtre est survenu le 17 juillet 2003 après que la femme ait refusé les avances de Perreault. Le meurtrier a aussi tenté d’avoir une relation sexuelle avec le cadavre. 

Le corps de Lyne Massicotte n’a jamais été retrouvé. Alain Perreault a été coincé par la police au terme d’une opération Mister Big de grande ampleur.

Alain Perreault a été condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant le 14 juin 2035.