La Granbyenne Mélina Roberge est détenue en Australie après une importante saisie de cocaïne dans la cabine du bateau de croisière qu'elle partageait avec Isabelle Lagacé.

Mélina Roberge détenue jusqu'à son procès en Australie

La Québécoise Mélina Roberge, l'une des trois accusés dans une affaire de trafic d'une importante quantité de cocaïne en Australie, restera détenue jusqu'à son procès devant débuter le 28 août prochain.
Un employé du greffe de la Cour de Sydney a indiqué à La Presse canadienne, mercredi soir, que la défense avait renoncé à sa demande de libération conditionnelle, qui devait être présentée dans la journée de jeudi en Australie.
Libération conditionnelle
Selon les informations obtenues, la défense pourrait légalement décider de formuler une seconde demande de libération conditionnelle d'ici la tenue du procès, mais rien n'indique pour l'instant que ce sera le cas.
La jeune femme de 23 ans, de Granby, avait été arrêtée en août dernier à Sydney sur un bateau de croisière, en même temps qu'un homme et une autre Québécoise, Isabelle Lagacé, avec laquelle elle partageait sa cabine.
Isabelle Lagacé, âgée de 28 ans, avait plaidé coupable en décembre. Elle connaîtra la peine qui lui sera imposée le 30 juin et demeure entre-temps en détention. Sa demande de liberté sous caution lui avait été refusée.
L'autre accusé dans cette affaire, André Tamine, subira également son procès le 28 août. La demande de remise en liberté sous caution de l'homme de 64 ans lui avait aussi été refusée.
Relation floue
Si les deux jeunes femmes voyageaient ensemble et partageaient une cabine, en plus d'avoir publié de nombreuses photos d'elles dans les destinations exotiques qu'elles ont visitées, on ne sait pas encore quel est leur lien avec André Tamine.
Les trois Québécois ont été arrêtés le 29 août dernier après que le navire de croisière Sea Princess, à bord duquel ils voyageaient, eut accosté dans la ville de Sydney. Ils étaient montés sur le navire à Southampton, au Royaume-Uni. Ils ont tous trois été accusés d'importation d'une quantité commerciale d'une substance contrôlée, soit la cocaïne. Les autorités australiennes avaient découvert - à l'aide de chiens renifleurs - 95 kilos de cocaïne dans leurs valises, une quantité évaluée à 31 millions $ australiens (30,5 millions $ CAN).