La victime d'inconduite de nature sexuelle en question s’était rendu le 31 décembre 2016 à l’hôpital Saint-François d’Assise pour un problème de diarrhée et de douleurs abdominales.

Médecin de Québec coupable d’inconduite sexuelle

Un médecin de Québec est passible d’une radiation de cinq ans après avoir plaidé coupable devant le conseil de discipline de son ordre professionnel à une accusation d’inconduite de nature sexuelle envers un patient de 19 ans.

Le patient en question s’était rendu le 31 décembre 2016 à l’hôpital Saint-François d’Assise pour un problème de diarrhée et de douleurs abdominales. 

À la suite de cette consultation, le Dr Sébastien Paquin a fait parvenir à son patient une demande d’amitié sur son compte Facebook personnel, puis lui a envoyé «des messages déplacés, à connotation sexuelle, voire une invitation à avoir avec lui des activités sexuelles», selon la plainte déposée au conseil de discipline du Collège des médecins. 

Le Dr Paquin a reconnu les faits, mercredi. Alors que la partie intimée a suggéré une radiation de deux mois assortie d’une amende de 2500$, la partie plaignante a recommandé une radiation de cinq ans en vertu de l’article 156 du Code des professions, qui stipule maintenant qu’un professionnel reconnu coupable d’inconduite de nature sexuelle envers un patient s’expose à une radiation minimale de cinq ans, sauf exception. Le conseil de discipline a pris le dossier en délibéré.

Le 13 novembre, dans la foulée du mouvement de dénonciations des inconduites sexuelles, le Collège des médecins a rappelé sa politique de tolérance zéro à l’égard de ces comportements.