L'ex-lieutenante-gouverneure doit respecter des conditions strictes, notamment continuer de voir son psychologue et faire des activités dans un rayon de 50 km de chez elle. 

Lise Thibault en quête d'une libération conditionnelle

Lise Thibault tenterait d'obtenir une libération conditionnelle.
Selon des informations de Radio-Canada, une première audience aurait eu lieu vendredi dernier dans le dossier de l'ex-lieutenante-gouverneure du Québec.
Au cours des prochains jours, deux membres de la Commission québécoise des libérations conditionnelles devraient étudier sa demande.
En 2014, après cinq ans de procédures judiciaires, Lise Thibault avait plaidé coupable à six accusations de fraude aux dépens des gouvernements fédéral et provincial et d'abus de confiance. La Cour du Québec l'a condamnée à rembourser 300 000 $. La femme de 77 ans est en prison depuis le 25 février dernier. Elle a été condamnée à passer 18 mois derrière les barreaux.