La SQ n'avait toujours pas identifié les victimes du violent face-à-face de vendredi. Selon les autorités, le conducteur d'une camionnette circulait vers l'est lorsqu'il a bifurqué de sa voie pour une raison inconnue, allant frapper de plein fouet le véhicule venant en sens inverse dans lequel prenaient place les trois victimes.

L'identité des victimes du face-à-face à Saint-Tite-des-Caps confirmée

La Sûreté du Québec a finalement confirmé les identités des trois victimes du face-à-face survenu vendredi à Sainte-Tite-des-Caps. Il s'agit de Daniel Arsenault, 58 ans, Nadine Desbiens, 45 ans et de Jacob Desbiens-Doyle, 11 ans.
Tous originaires de Montréal, ils sont morts sur le coup lorsque leur véhicule a été embouti par un autre venant en sens inverse vendredi après-midi.
Selon les autorités, le conducteur de la camionnette, qui se dirigeait vers l'est, a dévié de sa trajectoire pour se retrouver dans la voie en direction ouest.
Un moment d'inattention ou le fait qu'il se soit endormi au volant sont actuellement des hypothèses privilégiées pour expliquer la collision. L'alcool a été écartée d'emblée.
Il aura fallu plus de deux heures pour déloger certaines victimes de la carcasse de la voiture. L'enquête demeure en cours.
Le conducteur de la camionnette a subi des blessures mais sa vie n'a jamais été en danger.